Complotiste 

Autant le dire ouvertement, ce site se veut "complotiste";

 et étant donné ce qui est en préparation au titre d'un soi-disant "nouvel ordre mondial"  :

il le revendique même haut et fort  à fin de faire savoir ce qui se prépare qui peut s'appeler "Mazisme"  ! 

En termes d'Humanité, de Principe d'Humanité, ceci, depuis quatre décennies, les "quarante piteuses", nous vivons ce qu'il convient d'appeler une modernité régressive ! Nous le devons à Milton Friedman Prix Nobel de sciences économiques 1976, ou plus exactement à cette acculturation économique  américano-anglo-saxonne friedmanienne. Ce  "chantre  américain du libéralisme économique", aussi inventeur du taux de chômage naturel forcément élevé qui a fait du chômage le seul mode d'ajustement de cette économie financiariste depuis  quatre décennies, prônait également que le seul but d'une entreprise était de faire  du profit pour ses actionnaires !  Qui pourrait affirmer, sinon , un sophiste et un cynique, ou ce qui revient au même un affairiste de haut vol ou un politicien du même acabit ; qui pourrait affirmer qu'il n'existe pas un complot contre la "Démocratie" et contre le "Principe d'Humanité" ?

Logiquement, comploteur ou complotiste c'est du pareil au pire : quelqu'un qui complote ! 

Dans l'esprit du commun des mortels le "Pouvoir" ne peut pas comploter, c'est impensable, et on ne peut comploter que contre le pouvoir en place ! Des gens de pourvoir qui comploteraient pour avoir encore plus de pouvoir et surtout le garder, semble impensable; et pourtant !

Il se trouve qu'en ces temps troubles, ces gens, tous ces ploutocrates, sentent que le vent est en train de tourner, qu'ils ont chaud pour leurs fesses, et qu'il leurs faut assurer leurs arrières et même prendre les devants !

il y a actuellement une conjoncture, une sorte d'alignement des planète entre l'Est et l'ouest ! 

C'est simple, nos "ploutocrates" occidentaux se verraient bien devenir "oligarques", ceci  dans un régime  à la Chinoise,  mâtiné de "Crédit social" ; un régime dictatorial, bien plus stable sociétalement parlant car personne n'ose broncher, que le capitalisme ou le financiarisme qui sont crisiques par nature ! C'est le "Great-reset" le nouvel ordre mondial  du forum mondial économique de Davos fondé par Klaus Schwab, qui prédisait pour "2030", mais ils ont pris du retard, que : "nous louerions tout et que nous serions quand même heureux " ! C'est  la réalité qui rejoint la fiction avec "la firme" qui possèdera et nous louera tout, puis la matrice qui nous contiendra et nous obligera tous ! Les preuves sont là, écrites, diffusées  (Le Great reset ou la Grande réinitialisation); il faut être sourd et aveugle, ou totalement stupide, pour ne pas entendre ou voir ce qui est en préparation !

Il y a donc bien un complot contre la "Démocratie" et aussi le "Principe d'Humanité" par le bais de la Santé Publique qui est phagocytée par le scientisme pour nous envoyer ver le transhumanisme, autant dire la fin de

l "Humanité". Un complot ourdi et fomenté par le pouvoir ploutocratiques et politique en place; donc des "pouvoirs comploteurs" qui traitent de "complotistes", ce qui est un comble de sophisme et de cynisme, des gens qui sont en réalité des lanceurs d'alerte au regard d'une "Démocratie" et d'un "Principe d'Humanité" en très grand danger ! 

       Emmanuel Macron est inquiet de la crise d’autorité qui favoriserait

le complotisme.

Dans un long entretien à "L'Express", du 22/12/2020, le chef de l'État revient sur la montée du complotisme, mais aussi sur les débats autour des valeurs républicaines, lui, le Président de la "Res-privat", de la seule chose privée, traitre à la "République" , de cette "Res-publica", cette "chose publique" qu'il na de cesse de vouloir détruite !

 

"Le problème clef pour moi, c'est l'écrasement des hiérarchies induit par la société du commentaire permanent : le sentiment que tout se vaut, que toutes les paroles sont égales, celle de quelqu'un qui n'est pas spécialiste mais a un avis sur le virus vaut la voix d'un scientifique."

                                                                             Emmanuel Macron

Lui, à le croire, serait un plus grand scientifique que Didier Raoult par exemple !  

 

C’’est quoi cette « hiérarchie induit par la société du commentaire permanent » ?  Les réseaux sociaux ou les « chaînes YouTube dissidentes », là où des gens qui ont des choses à dire s’expriment, souvent pendant plus de 45 minutes, voire plus d’une heure, avec une cohérence remarquable, car, étant des professionnels, ils savent pertinemment de quoi ils parlent.

 

Visiblement « Le Monsieur » n’aime pas que les gens s’expriment en dehors de ce qu’il pense lui !

Pour être respectée une autorité doit être respectable : actuellement l’autorité qui nous gouverne n’est pas respectable ! Emmanuel Macron, et comme jamais un Président de la République n’a osé le faire, joue en permanence la « division pour régner », ou encore la peur sous toutes ses formes; et il a le culot de faire appel à l’entente en cette période terrible de crise ! De qui se moque-t-il ? Comment s’entendre quand le discours est inaudible, sans aucun « sens commun » : qu’il dit blanc un jour et noir le lendemain, voire tout et son contraire  Qui change les règle du jeu en cours de partie ! 

Qui crie au complotisme et pourquoi ? Ce sont les membres du gouvernement qui crient au « complotisme », Emmanuel Macron en premier, comme dans l’Express, et des journalistes affidés qui veulent faire le buzz !  Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont plus d’arguments sérieux à opposer à des scientifiques tout simplement critiques, qui, généralement prône la collaboration des « spécialités » comme à l’IHU de Marseille !

 

 Nous aimerions voir autant de transparence de la part de l’AP-HP (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris) qu’à l’IHU de Marseille, ou L’AP-HM(Marseille).

Sont donc traités de complotistes des « scientifiques de réputation mondiale » qui s’élèvent contre une doxa technocratique, technoscientiste vouée au « simplisme » quand c’est la « complexité » qui doit être considérée.

 

Ce sont donc, Emmanuel Macron, des membre du gouvernement, et des « journalistes affidés », qui traitent ces grands scientifiques de « complotistes » ; ainsi que des « scientifiques scientistes », tenants du « scientisme positiviste » du 19 è siècle pourtant abandonné un temps ! Des personnages, qui plus est, sont « hors la loi, car ne déclarant pas leur attachement financier à « Big-pharma » quand ils s’expriment publiquement dans sur les chaînes mainstream !